Lifestyle

La garde robe éphémère : chic et flexible à la fois

Les voyageurs au long cours vous le diront, posséder trop de vêtements nuit à la flexibilité. Pensez à chacun de vos déménagements au nombre de caisses remplies de guenilles que vous ne porterez certainement jamais. Pas question bien sûr dans nos vies surchargées de laver chaque matin les fringues sales de la veille. Pas question non plus de porter la même paire de chaussures au boulot, en soirée, à la plage et au sport (quoi que pourquoi pas). Il est pourtant possible de combiner addiction aux fringues et vie flexible. Le principe de base : les entrées et les sorties de votre garde robe doivent s'équilibrer.

Les voyageurs au long cours vous le diront, posséder trop de vêtements nuit à la flexibilité. Pensez à chacun de vos déménagements au nombre de caisses remplies de guenilles que vous ne porterez certainement jamais.

Pas question bien sûr dans nos vies surchargées de laver chaque matin les fringues sales de la veille. Pas question non plus de porter la même paire de chaussures au boulot, en soirée, à la plage et au sport (quoi que pourquoi pas). Il est pourtant possible de combiner addiction aux fringues et vie flexible. Le principe de base : les entrées et les sorties de votre garde robe doivent s’équilibrer.

Deux semaines de fringues, pas plus

Idéalement, la personne ultra-flexible ne possèdera assez de vêtements que pour une semaine. Deux est un bon début. Pour une mobilité à toute épreuve, tous vos vêtements doivent tenir dans une valise. Vous pouvez vous lâcher sur les sous-vêtements et chaussettes, qui prennent peu de place et s’usent vite, mais pas sur le reste, et encore moins sur les accessoires et les chaussures.

Faites le ménage

Alors faites le tri. Débarrassez vous de tout ce que vous ne portez jamais. Si vous travaillez tous les jours en costard-cravate et faites un footing tous les trois mois, inutile de garder cinq joggings et trois paires de baskets. Si au contraire vous vivez en short et en tongs toute l’année (ça arrive), débarrassez-vous des piles de chemises qui prennent la poussière dans vos placards. Pour cela, rangez dans un nouvel endroit les vêtements que vous venez d’utiliser. Après un mois, ne gardez que ceux là. Ceux que vous n’avez pas portés depuis un mois, il y a peu de chances que vous les remettiez de si tôt.

Renouvelez sans accumuler

Mais attention. Posséder peu de vêtements ne veut pas dire porter les mêmes sapes toute l’année. Rien ne vous empêche d’en changer. D’abord parce que chaque saison nécessite des tenues particulières, mais aussi parce que changer de style c’est bon pour la créativité. Ecumez les vide-dressing, les brocantes et les magasins de seconde main (il y en a pour tous les standings). Pour un vêtement acheté, donnez ou vendez en un. C’est la fin de l’été. Laissez votre paire de tongs sur le bord de la plage ou faites en un cale-porte. Mon petit doigt me dit que vous en achèterez de nouvelles au printemps prochain.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s