Voyager léger

Partager un jet privé, délire de riche ou idée flex ?

Qui a dit que l’économie collaborative était réservée aux chômeurs et aux étudiants fauchés ? Partager des biens et des services, ce n’est pas qu’une question d’économies. C’est aussi un moyen de gagner en flexibilité en privilégiant l’usage des objets plutôt que leur possession. C’est aussi parfois un geste écologique. La preuve ? Après vous avoir partagé votre voiture ou votre maison de vacances, c’est au tour des jets privés d’optimiser leurs remplissages.

Le jet pour tous

Le co-jet s’adresse à tout un chacun. Aux voyageurs lambda qui voudraient vivre l’expérience d’un voyage en jet privé mais n’ont pas les moyens de s’en offrir un, mais également aux voyageurs plus fortunés qui préfèrent la tranquillité de ce type de vol sans vouloir pour autant s’encombrer d’un tel appareil.

Finis les désagréments d’un jet à soi

Car avoir un jet privé rien qu’à soi, ce n’est pas une solution très flexible. Entre la gestion de l’équipage, l’assurance, le kérosène, le parking ou l’entretien, votre jet peut devenir un vrai boulet. En plus d’être encombrant, les frais engendrés sont énormes. On estime qu’en dessous de 400 heures de vol par an, il est plus intéressant financièrement de louer un jet à chaque utilisation. Pour avoir le plaisir d’être propriétaire en évitant des dépenses inutiles, certains décident d’acheter un jet à plusieurs et de partager les frais en fonction de leur utilisation.

Le co-jet, une solution économique et écologique

Mais l’un des plus gros problèmes des propriétaires de jet privé, c’est d’avoir à rapatrier leur avion lorsque celui-ci est dans une autre ville ou un autre pays. C’est justement sur ce créneau que se positionne le co-jet. Pour limiter les frais, mais aussi par souci écologique, de nombreux propriétaires mettent à disposition leur avion lors de rapatriements à vide.

Voyager en jet privé, combien ça coûte ?

Pour la « modique » somme de 600 euros, le site cojetage.com, le leader du marché, vous propose de faire un Genève – Deauville très luxueux. Le site vous propose également de réserver un jet entier sur un trajet Rotterdam – Londres pour un peu plus de 2200 euros. A titre de comparaison, la location d’un jet pour un tel trajet avec la compagnie Wijet reviendrait à 200 euros de plus.

Certes voyager en jet coûte plus cher que sur une ligne régulière (on s’en serait douté), mais le concept de co-jet permet désormais à tous d’expérimenter ce mode de transport, autrefois réservé aux élites.

un commentaire

  1. Oui au jet pour tous, oui au cojetage et oui à la location de jet privé. Le jet privé, c’est la classe, c’est tout. Tu l’a ou tu l’a pas 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s