Maison

Cinq solutions pour pioncer sans s’encombrer

Les personnes qui déménagent souvent s’en seront rendues compte, le lit fait partie des meubles les plus compliqués à trimballer (après le piano, le frigo américain et le lave-linge). Il est souvent encombrant, parfois lourd, et même si vous optez pour une structure démontable de type Ikea, dur dur de plier le matelas pour le faire rentrer dans la 106.

Même si l’idéal pour les vagabonds est de louer un meublé, opter pour des solutions d’appoint flexibles vous permet rapidement d’augmenter votre capacité de couchage, d’être toujours prêt à dormir chez des potes, ou encore de camper plus confortablement que sur un tapis de sol.

1. L’empilement de couettes

Source : www.confidentielles.com
Source : http://www.confidentielles.com

Poser plusieurs couettes sur le sol, selon le niveau de confort souhaité pour remplacer le matelas.

Le plus

Très modulable. Avec cette technique, vous pouvez à votre convenance créer un grand lit pour accueillir votre bien-aimé(e) ou au contraire glisser vos couettes dans un petit espace quand la place vous manque.

Le moins

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, cette solution n’est pas idéale lorsqu’il fait froid. La chaleur de vos radiateurs ayant tendance à monter, être au plus près du sol c’est risquer d’avoir froid.

De plus, dormir sur des couettes, c’est un peu dur. Cette solution est à éviter si vous préférez les matelas bien moelleux.

2. La chauffeuse

Source : www.kavehome.fr
Source : http://www.kavehome.fr

Une sorte de matelas pliant qui peut se transformer tantôt en fauteuil, tantôt en couchage.

Le plus

Très pratique pour recevoir des potes. Avoir une chauffeuse chez soi en lit d’appoint s’avère très flexible car elle tiendra le rôle de deux meubles différents, le canapé et le lit, tous deux indispensables pour une soirée poker réussie.

Le moins

Il existe différentes qualités de chauffeuses mais beaucoup s’affaissent avec le temps. Ce n’est donc pas la solution la plus confortable si vous hébergez vos amis tous les week-ends.

3. Le lit gonflable

litgonflable

Ôtez de votre esprit l’image du vieux matelas gonflable de camping qui se dégonfle dès la première nuit et vous ruine les poumons et les cervicales. Il existe maintenant de vrais lits gonflables dont la qualité et le confort sont proches de vrais lits. Pour une ou deux personnes, ils sont alimentés de pompes électriques qui permettent un gonflage « à bloc » pour une plus grande fermeté.

Le plus

Super flexible. Le lit rentre dans un sac et se porte d’une main. Gardez en toujours un dans votre coffre (à coté de la trousse de toilette et du change de secours) et vous serez prêt à squatter chez n’importe qui ou d’emménager en quelques secondes dans votre nouvel appartement.

Le moins

Attention aux trous. Sous peine de vous réveiller plié en deux. Protégez le lit des imperfections du sol (surtout sur du parquet) à l’aide d’un tapis.

4. Le lit de camp

 litcamp

Un lit pliable avec une structure en métal ou en bois, qui lorsqu’elle se déploie tend un tissu sur lequel vous pouvez dormir.

Le plus

Idéal pour le camping. Le lit de camp ne nécessite pas d’électricité à l’inverse du lit gonflable. Il se met en place très rapidement. Il n’est composé que de peu de tissu et ne prend donc pas l’eau, à l’inverse des couettes ou des chauffeuses. Il permet d’être surélevé par rapport au sol, ce qui évite les attaques d’insectes ou les inondations par temps orageux.

Le moins

Le lit pliable n’est pas la solution la plus confortable qui soit. Sa taille est généralement réduite et La structure peut entraver vos mouvements.

5. Le hamac

 hamac

Tout le monde connaît le principe du hamac, une toile ou un filet suspendu entre deux arbres (ou autres points d’attache) et sur lequel on fait la sieste à l’ombre en sirotant une noix de coco.

Le plus

Très facile à transporter. Le hamac tient dans un sac à dos. Il est idéal pour voyager. Certains l’accrochent chaque nuit dans leur camion ou leur caravane pour gagner de la place.

Tout comme le lit de camp, il permet de dormir en hauteur et d’éviter les désagréments dont dame nature tapisse ses sols.

Le moins

L’attache : pour dormir dans un hamac, il faut trouver des points d’attache suffisamment solides pour ne pas tomber pendant la nuit. Facile si vous dormez dans la forêt, plus aléatoires si l’ami chez qui vous comptez vous installer refuse que vous testiez la solidité des ses murs en plâtre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s